t_244692177_small1

Ca crépite, ça palpite plus d'autre son que des cœurs qui battent à l'unisson. Brûle moi pour toi, que je connaisse la flamme qui t'anime. Que ma vie brûle le fil qui me relie à la terre. Je veux voler d'ailes enflammées, je veux descendre empoisonner qui ne brûle pas ardemment la vie. Alors répit, silence, écoute, ça crépite ça palpite ça reprend son souffle et ça s’essouffle.